La valorisation des boues de station

 Les stations d’épuration traitent les eaux usées d’origine domestique ou industrielle afin de restituer des eaux épurées au milieu naturel.

Les boues sont le résultat du traitement de la pollution et doivent être régulièrement évacuées.

Pour notre centre de traitement biologique des eaux usées, l’épandage agricole des boues est réalisé une ou deux fois par an.

La destination des boues :

Les boues sont recyclées essentiellement en agriculture. La période d’épandage se déroule après la récolte des différentes moissons d’orge, blé, colza ou autres, principalement réalisé en période estivale entre moisson et semis. Généralement en juillet, dame météo orchestre le calendrier.

138 tonnes de matières sèches (MS) seront épandues dans différentes surfaces agricoles des communes de OLLEY, JARNY, PUXE, PAREID et Mars la Tour pour l’année 2014.

La qualité des boues :

La réglementation fixe des teneurs en éléments-traces métalliques (ETM) et composés-traces organiques (CTO) dans les boues en vue de limiter les risques de contamination des sols, des cultures et des produits agricoles. Près de 300 analyses sont réalisées chaque année sur les boues de Meurthe et Moselle.

D’autres filières alternatives existent, compostage, incinération, mise en décharge…

Par contre ces différents traitements augmenteraient considérablement le coût de recyclage et également le montant de notre facture d’assainissement.

Certes lors des épandages, des odeurs nauséabondes génèrent des nuisances olfactives subies par tous, surtout en période estivale. Mais seule une météo clémente permet aux agriculteurs d’accéder aux champs pour effectuer leurs travaux de moisson, d’épandage et de labour.

Jean-Denis MELONI

Vice-Président chargé de l’Environnement